Actualité - Vendredi 18 Août 2017


Pouvoir d'achat : L'état pourrait décider de ne pas augmenter le taux du Livret A

Le taux d'inflation record pour novembre conduirait selon toute probabilité à un taux théorique du Livret A de 4 % à partir de février. La Banque de France et Bercy pourraient faire obstacle.

Le Livret A, dont le taux est calculé chaque semestre grâce à une formule intégrant le taux EURIBOR et le taux d'inflation pour la période, devrait voir sa rémunération s'envoler au 1er février prochain à la faveur d'une inflation galopante.

Arithmétique : 2,4 % d'inflation = Livret A à 4 %

Si le taux de 2,4 % d'inflation observé en novembre devait se confirmer en décembre, le calcul serait imparable : un livret A à 3,9 %, arrondi selon la formule officielle à 4 %. Un bond de 1 point par rapport à sa rémunération actuelle. Bonheur des épargnants, malheur pour Bercy pour qui ce taux renchérirait le coût du financement du logement social de 4,12 % à 5,12 %.

Selon plusieurs sources, la Banque de France pourrait donc décider cette année de ne pas appliquer la formule de calcul automatique en invoquant des raisons conjoncturelles. Le Ministre de l'Economie devra alors trancher dans un contexte de revendications sur le pouvoir d'achat et d'élections prochaines.

Le reste de l'actualité


Augmentation probable du taux du Livret A au 1er février 2008

"L'application de la formule peut conduire à une augmentation" a déclaré M. Woerth, Ministre du Budget. Le taux du Livret A est en effet calculé tous les 6 mois à partir d'une moyenne entre l'inflation et les taux d'intérêt à court terme.

Lire la suite...