Au cours de la semaine écoulée, nous avons déterminé nos valeurs fondamentales et leurs déclinaisons en objectifs clairs. Ensuite nous avons déterminé ce que notre temps de travail représente véritablement. Aujourd’hui, nous allons combiner tout cela.

Nous allons faire en sorte de travailler pour nos rêves au lieu de travailler simplement pour nous en sortir.

Hier nous avons calculé votre salaire horaire réel, vous savez ainsi combien vous gagnez vraiment pour chaque heure pendant laquelle vous êtes impliqué dans une tâche liée à votre emploi. Transformons ce salaire horaire en quelque chose de plus signifiant : aujourd’hui nous allons construire un cadre qui va vous permettre de reprendre le travail avec une nouvelle vigueur, parce que vous verrez précisément le lien direct entre votre temps de travail et la réalisation de vos objectifs

Prenez une nouvelle feuille de papier et inscrivez-y vos dix objectifs. En dessous de ces objectifs, faites aussi une liste de chacune de vos dettes. Une partie du travail qui mène à la réalisation de vos objectifs aura pour but de payer ces dettes, il faut donc toutes les ajouter à la liste . En dessous, ajoutez tout ce qui concerne les dépenses de la vie quotidienne. De toute évidence, même en travaillant pour atteindre vos rêves vous devrez continuer à couvrir vos frais quotidiens, comme l’électricité, la nourriture, l’eau et tout ce qui peut être fondamental à vos yeux.

Tout en bas, écrivez le TOTAL, puis tout à fait sur la droite, inscrivez la somme totale de vos heures travaillées par mois. Nous allons déterminer combien d’heures nous devons travailler chaque mois pour chacun de ces postes budgétaires.

Dans un premier temps, nous allons effectuer une estimation grossière que nous affinerons avec le temps.

  • Comptez 60% des heures totales pour le poste « vie quotidienne ». Par exemple, si votre total d’heures par semaine est de 40, vous devrez indiquer 24 heures pour les dépenses liées au coût de la vie. Cela sera peut-être plus ; nous ferons une meilleure évaluation dans les prochains jours.
  • Maintenant occupons-nous des dettes. Si vous avez des dettes, vous devriez dépenser 25% de vos heures à payer vos dettes. Par exemple, si vous arrivez à 40 heures vous devriez compter que 10 d’entre elles devraient être employées à payer vos dettes. Notez que ce sont des paiements supplémentaires afin de liquider vos dettes ; vos mensualités habituelles font partie de la catégorie « vie quotidienne ». Quand (ou si) vous n’avez pas de dettes, tout le temps que vous pourriez consacrer à vos dettes peut être directement affecté à la réalisation de vos objectifs.
  • Les 15% qui restent devraient être consacrés de manière égale à la réalisation de vos objectifs. Il me reste 6 heures et j'attribue donc environ 1/2 heure à chacun de mes objectifs.

Deux remarques sur cette estimation

  • Si vous multipliez votre véritable salaire horaire par la quantité de temps assignée à chaque poste budgétaire, vous obtenez le montant que vous pouvez consacrer à ce poste. Nous nous rapprochons ainsi d'un budget classique avec des dépenses maximales assignées à chaque poste budgétaire.
  • L'intérêt de raisonner en heures de travail et non directement en somme d'argent tient dans la motivation que ce mode de réflexion introduit : il arrive si souvent que l’on se réveille le matin et que l’on aille au boulot en souhaitant faire tout sauf ça. Si vous vous rendez compte qu’une partie de votre journée de travail est consacrée à la réalisation de vos objectifs, tout devient plus facile. Les 4 heures de réunion assommante sont désormais vécues comme autant d'étapes franchies vers la réalisation d'un objectif, elles représentent par exemple presque la moitié de mon effort hebdomadaire de remboursement de ma dette. Plus enthousiasmant non ? Vous pouvez lier directement le travail que vous faites chaque jour à vos rêves.

C’est la vraie force de cet exercice : chaque jour que vous passez au travail, vous pouvez lier vos activités à la réalisation directe d’un de vos objectifs.