Louez une pièce de votre maisonn

Certaines personnes ne sont pas à l’aise quand elles réfléchissent à cette idée, mais c’est néanmoins une idée fantastique pour réduire vos frais en matière de logement. Si vous avez un ami proche ou un membre de votre famille qui a besoin d’un logement, offrez-lui la possibilité de louer une chambre chez vous pour un prix intéressant. Certaines dépendances ou chambres de bonne peuvent être facilement aménagées en appartement d'étudiant.

Pensez à déménager dans une maison plus petite

Si vous êtes un couple marié et que vous n’avez plus d’enfants à la maison, il vaut peut-être la peine de réfléchir à acheter une maison plus petite : l'espace qe vous occupez actuellement n'est peut-être pas utilisé intégralement, pensez également à vos vieux jours : peut-être qu'une maison à étage ou un appartement au 5e sans ascenseur ne vous conviendra plus dans 15 ou 20 ans. C’est d'autant plus vrai si vous pouvez vous permettre de vendre votre maison actuelle et déménager dans une plus petite que vous paierez sans crédit, la plus-value réalisée servira à alimenter votre épargne retraite.

Négociez : loyer et refinancement de crédit immobilier

Si vous êtes locataire, négociez avec le propriétaire. Proposez de signer un bail plus long en échange de loyers plus bas si vous savez que vous vivrez encore au même endroit durant pas mal de temps. Si vous avez un peu d’argent de côté, vous pouvez aussi proposer de payer plusieurs mois de loyer à l’avance en échange d’un tarif révisé à la baisse. Mettez en valeur les travaux que vous avez effectué dans votre logement et négociez une baisse de votre loyer ou quelques mois gratuits en échange de ces travaux.

Si vous êtes en accession à la propriété, les périodes de baisses de taux sont propices à la re-négociation du taux de votre crédit immobilier. Etudiez les offres de différentes banques, parlez-en à votre banquier, faites une simulation chez un courtier en prêts immobiliers. Il est possible de gagner plusieurs centaines d'euros par an dans l'opération, mais il faut bien choisir son moment, et présenter des arguments convaincants à son banquier.

Optez pour l’entretien préventif

Réservez quelques heures chaque mois pour les activités d'entretien de routine, et vous aurez beaucoup moins de chance d’avoir des dégâts imprévus ou de vous laisser envahir par la vétusté.