Tout d’abord, au début de chaque mois vous devez affiner votre « budget de vie ». Cela veut dire que vous devez étudier le budget que vous avez préparé le mois précédent et le considérer comme un point de départ pour développer le budget du mois suivant. Puisque nous en somme presque à la fin du premier mois, je vais vous guider dans ce processus pour que vous puissiez comprendre ce que vous pouvez faire.

Au début du mois, prenez le budget du mois précédent et tous les relevés de comptes que vous avez reçus au cours du mois. La première chose à prendre en compte pour le mois à venir, c’est votre revenu global. Si votre revenu est le même que le mois précédent, prenez-le simplement comme référence pour votre nouveau budget. Si vous avez une augmentation qui commencera au cours du mois à venir, ajouter cet argent en plus à votre budget.

Ensuite, voyez ce qu’il en est des dépenses. Elles ont peut-être évolué : dans votre budget précédent vous aviez peut-être une facture d’électricité de 100 €, mais si au cours du mois vous avez installé des lampes basses consommation, votre nouvelle facture n’est peut-être plus que de 95 €. Au lieu de vous réjouir et d’inscrire immédiatement le nouveau chiffre dans le nouveau budget, protégez vos arrières : prenez la somme de votre ancien budget et multipliez-la par quatre, ajoutez ensuite la somme de la nouvelle facture. Divisez ce chiffre par 5. C’est ça le chiffre que vous devriez inscrire pour votre budget en matière d’énergie pour le mois qui suit.

Nos amies les mathématiques et les moyennes pondérées

Ce petit truc s’appelle la moyenne pondérée et cela vous protège des changements importants liés à un point de données qui peut être ou non inhabituel. Au fil du temps votre budget énergétique va diminuer. Par exemple, disons que durant les 6 prochains mois votre facture d’électricité restera de 95 €, puis l’hiver arrive et elle remonte à 100 €. Si vous employez la moyenne pondérée, ce saut en arrière ne vous affectera pas parce que vous aurez durant les mois précédents prévu un budget un peu plus élevé et ce ne sera pas du tout un problème de payer la facture.

Si vous avez bien effectué les économies prévues, vous verrez qu’après quelques mois, les chiffres de vos dépenses restent soit les mêmes soit sont plus bas. Encore mieux, vous verrez peut-être même apparaître des surplus dans votre budget à la fin du mois. Déposez simplement ces surplus sur un compte d’épargne.

Maintenant que vous avez constaté une petite baisse des dépenses prévues dans votre budget du mois précédent, vous pouvez utiliser cet argent pour régler vos dettes et pour les futurs plans de votre budget. Mon conseil sera d’employer cet argent pour payer plus de dettes, mais vous pourriez aussi l’employer pour soutenir un plan à long terme.

Il est important de conserver son budget dans un endroit bien visible pour pouvoir le consulter rapidement. Utilisez Excel ou Google Docs pour créer des tableaux qui montrent vos dépenses et vos dettes baissert petit à petit. Voir ces deux courbes plonger est une motivation formidable !

Demain, nous regarderons comment gérer vos archives financières.