remboursement des billets d'avionLa fermeture de la quasi-totalité des aéroports français est prolongée jusqu'à lundi 19 avril à 8 h suite à l'éruption du volcan islandais Eyjafjallajokull dont le nuage de cendres se propage vers l'Europe du Sud.

La situation est similaire dans la majorité des pays d'Europe du Nord et sur la seule journée de samedi, plus de 16 000 vols ont été annulés au niveau européen.

L'éruption volcanique coïncidant avec les départ en vacances des écoliers de la zone C (Bordeaux, Paris, Créteil, Versailles), de nombreux voyageurs français devront se retourner vers leur compagnie aérienne afin d'obtenir compensation pour l'annulation de leur vol.

Dès vendredi, Air France a annoncé que ses clients concernés pourront obtenir le remboursement de leurs billets ou le report de leurs voyages en fonction des disponibilités. Les autres compagnies aériennes devraient suivre rapidement mais l'incident ne devrait pas déclencher, outre le simple remboursement, d'indemnisation particulière étant données les « circonstances exceptionnelles ».

Ces circonstances exceptionnelles devraient être également invoquées par les assureurs dont les contrats d'assurance voyage ont été souscrits lors de l'achat du billet : ces assurances couvrent le plus généralement les dommages à l'assuré et non les catastrophes naturelles ou les conditions météo exceptionnelles. Le contrat pourra cependant être utilisé dans certains cas pour indemniser les frais liés au retard ou à l'annulation (nuit d'hôtel, frais de restauration)