Question d'Anne-Claire :

Pouvez vous décrire précisément les possibilités offertes aux détenteurs de tickers restaurant en matière d'achats de fruits et légumes ? On me soutient que les produits achetés ne peuvent pas être "bruts" mais forcément préparés (type salade composée)

Réponse

La réglementation dans le domaine devrait changer dans les tous prochains jours, Christine Lagarde ayant signé la semaine dernière un décret étendant les possibilités d'utilisation des tickets restaurant.

Jusqu'à l'entrée en vigueur du décret - une question de jours - il n'est en effet possible d'acheter fruits et légumes que sous une forme "immédiatement consommable" : salade composée, fruit emballé à l'unité, etc. Le décret prévoit que les détenteurs de titres de restauration (tickets restaurant, chèques déjeuner, etc.) pourront acheter des fruits et légumes frais, sans avoir à s'assurer de leur caractère « immédiatement consommables », ils pourront également acheter des produits laitiers (yaourts, fromages, etc.) ainsi que des surgelés.

La limite de deux tickets par achat est maintenue.

Plus de 3,5 millions de salariés français bénéficient de titres de restauration, pour un montant total consommé avoisinant les 4 milliards d'euros annuels.