hausse des taux de crédits et des prix de l'immobilier en 2011Ainsi, selon Empruntis, le taux moyen des crédits immobiliers sur 20 ans a franchi à la hausse la barre symbolique des 4 % même si les meilleurs dossiers peuvent encore espérer un taux de 3,75 %.

Après un plus bas historique en fin d'année 2010, les taux des crédits poursuivent leur progression et, encouragés par les récentes déclarations de la BCE dont les taux devraient également être revus à la hausse à partir du 2e trimestre 2011, ont effacé au premier trimestre les effets d'une année complète de baisse des taux.

Au mois de février, l'augmentation se situait aux alentours de 0,5 %, avec des taux retrouvants leurs niveaux du dernier trimestre 2009.

Les taux progressent sur toutes les durées et dans toutes les régions françaises et on observe, en moyenne et en métropole, les niveaux suivants :

- 15 ans : 3,90 %
- 20 ans : 4,10 %
- 25 ans : 4,30 %

Hausse de plus 12 % du prix des maisons sur un an

Dans le même temps, les prix de l'immobilier mesurés par le groupe Particulier à Particulier sont également en hausse dans les huit premières agglomérations françaises.

Le site pap.fr, s'appuyant sur une étude portant sur plus de 12 000 ventes au mois de février, annonce une hausse mensuelle de 0,33 % des prix des appartements et de 0,52 % du prix des maisons. Sur un an, les appartements ont vu leurs prix progresser de 5.02 % alors que le prix des maisons enregistrait une hausse de 12.17 %.

La combinaison de la hausse des prix et de celle des taux devrait entrainer une baisse sensible de la solvabilité des ménages français.