Contrat d'assurance vie AFERLe Contrat d'Assurance Vie AFER est géré par le GIE AFER dirigé paritairement par l'Association AFER et les Compagnies d'assurances. Ce produit multi-supports fait référence en épargne retraite en France notamment du fait de son extrême souplesse de fonctionnement. En effet, l'adhérent a le choix lors du premier versement mais aussi ensuite, d'investir dans différents types de supports aux caractéristiques de rendements et de sûreté distincts.

Pour des placements sans risques, le Contrat d'Assurance Vie AFER propose un fonds garanti qui allie rentabilité et sécurité grâce à un taux plancher garanti et un effet de cliquet. Pour les adhérents souhaitant plus de performances, le Contrat d'Assurance Vie AFER propose des fonds basés sur des investissements plus risqués (Dynafer, Opensfer, AFER-Sfer, Planisfer, Afer-Eurosfer) qui, à la différence du Fonds garanti ne comportent ni effet de cliquet, ni taux plancher garanti. Depuis 2011, les investisseurs peuvent également choisir d'opter pour une sélection de titres répondant à des critères d'investissement socialement responsable (ID-AFER).

Le panachage entre les différentes unités de compte permet d'adapter parfaitement l'effort d'épargne aux objectifs de chacun (épargne retraite, épargne de précaution, épargne projet, garantie de crédit, transmission de patrimoine lors de la succession). L'AFER propose 4 approches d'investissement pour un panachage optimale en fonction de l'objectif visé : Approche garantie (100% Fonds garanti), approche prudence (80% Fonds garanti), approche équilibre (40% Fonds garanti), approche performance (100% fonds non garantis). La gestion du contrat peut s'effectuer sur le site internet www.afer.fr

Les frais réclamés pour la diffusion du contrat, la gestion administrative et la gestion financière sont parmi les plus bas du marché. En terme de fiscalité, le Contrat d'Assurance Vie AFER bénéficie de la fiscalité avantageuse de l'Assurance vie. Les intérêts sont exonérés dans la très grande majorité des cas après 8 ans, l'épargne est transmise en cas de décès dans la majeure partie des cas, sans droits de succession.