inquiétude devant le prix des mutuelles en 2012Chaque année, LH2 sonde les Français pour établir le baromètre AG2R La Mondiale sur l'accès aux soins. Les derniers résultats de ce coup de sonde sont pessimistes. 19 % des Français interrogés se disent inquiets de ne pas disposer d'assez d'argent pour leur santé. Un chiffre d'autant plus alarmant qu'il est en hausse significative par rapport à l'an dernier (+ 5 points). 47 % des personnes interrogées vont même jusqu'à craindre de tomber gravement malade et de devenir dépendantes. Comment expliquer cette crainte ? Plusieurs réponses sont données par les Français.

La première tient au sentiment que le système de soin français se détériore (74 % des avis contre 69 % l'an dernier). 86 % estiment que les dépenses de santé sont moins bien prises en charge par la sécurité sociale et 57 % pensent que ces dépenses représentent une part de plus en plus importante de leur budget quotidien. Certes, les Français sont conscients que tout le monde doit faire un effort pour remédier au déficit des comptes de santé, mais cela doit passer en priorité pour 48 % des Français par une augmentation des cotisations sociales et non plus seulement par une hausse des cotisations de complémentaires santé (25 %).

Sachant que la hausse des taxes sur les contrats de mutuelles est en marche du fait notamment de l'ajout d'un quatrième jour de carence sur les arrêts maladie dans le secteur privé et le déremboursement de certains médicaments, un tiers des Français (32 %) se disent prêts à se passer de leur complémentaire santé, si elle devait devenir trop chère.

Un avis qui vient confirmer le malaise des Français face à la situation économique actuelle : 21 % des sondés s'inquiètent en effet de leurs revenus et 65 % estiment que la qualité de vie dépend d'abord des ressources financières (56 % l'an dernier).