performance des scpi en 2011En 2011, les Français ont été nombreux à chercher des solutions pour placer leur argent en sécurité. La pierre étant clairement le placement le moins volatile, de nombreux épargnants ont fait le choix d'investir dans des SCPI. Pourquoi les SCPI ? En fait, les SCPI ont l'avantage d'être sûres puisqu'associées à du tangible : l'immobilier. De plus, elles permettent de placer sans bloquer. Les parts achetées peuvent être revendues quand nécessaire dans un bref délai. Une facilité que l'on ne retrouve pas forcément si l'on achète un bien immobilier classique dans un marché chahuté.

Tous ces avantages et le peu de lisibilité des autres placements ont largement joué en faveur de ce type de placements, comme l'atteste le dernier rapport publié par l'Association française des Sociétés de Placement immobilier. Que dit ce rapport ? Que l’exercice 2011 a été marqué par un nouveau record historique de la collecte nette des SCPI qui atteint 2,79 milliards € (à comparer aux 2,45 milliards € de 2010, soit une progression de 14 %). Comme le souligne l'ASPIM, la collecte nette des SCPI « classiques diversifiées » a également connu un rebond sensible (1,62 milliard € à elles seules, soit + 74 % par rapport à 2010), tandis que « les SCPI Scellier demeurent à un niveau élevé (624 millions € collectés) bien qu’en retrait par rapport aux douze mois précédents (- 32 %). »

Globalement, conclut l'ASPIM « au 31 décembre 2011, la capitalisation des SCPI, en progression de 11,3 % sur un an, se rapproche de la barre symbolique des 25 milliards €. » Et cerise sur le gâteau, en 2011, les SCPI ont confirmé « leur statut de produit de rendement avec un taux annuel de 5,16 % servi aux associés. »