Comparateur de tarifs des banquesLes banques s'y étaient engagées : en juin 2011, leurs tarifs seraient, c'est promis, enfin transparents ! Or, selon les résultats de la dernière enquête de l'UFC-Que choisir parue début juin 2012, les choses sont encore loin d'être claires, un an après la date d'application des engagements !

Selon l'association, « le résultat est sans appel : le consommateur est le grand perdant d’un énième coup de bluff des banques ! » Ainsi, l’étude des brochures de 108 banques croisée avec des études officielles (DGCCRF, ACP, etc.) fait ressortir une véritable inertie du côté des banques. « Si la mise en place de la liste des 10 tarifs, issue des demandes de l’UFC-Que Choisir, est désormais en place, permettant au client d’avoir une première vue – certes limitée – sur les tarifs de sa banque, l’harmonisation des termes bancaires n’a été faite que sur seulement 28 tarifs… même pas 10% des 300 tarifs de chaque plaquette ! »

L'association souligne également une vraie inertie sur le terrain des packages. Et en effet, les banques qui s’étaient engagées à mettre en place « une nouvelle génération de forfaits personnalisables par le client » n'ont globalement rien fait. « Soit ce forfait n’a pas été mis en place (ex : CIC), soit il s’est traduit par un simple « rabotage » laissant une base obligatoire trop large, contenant des produits inutiles, et sans vraie diminution du prix (ex : Société Générale, BNP). » Et l'UFC-Que choisir de regretter : « Dans ce domaine, les bons élèves (LCL, BRED) sont bien rares ». Face à ces constats, l’UFC-Que Choisir a décidé de contre-attaquer en lançant un comparateur bancaire exhaustif et totalement indépendant permettant de connaître aisément la banque la mieux adaptée à ses besoins.

Ce comparateur qui fût en accès libre du 5 au 12 juin est maintenant accessible uniquement aux abonnés du site UFC-Que Choisir.