encadrement des loyers à Paris en 2012A Paris, et plus globalement dans les grandes villes, la pénurie de logements fait grimper les prix des loyers. L'offre étant rare elle est forcément chère, creusant encore un peu plus les inégalités et forçant les petits revenus à s'exiler loin de tout. Face à ce phénomène, certes pas nouveau mais en recrudescence, le Gouvernement est actuellement en cours de finalisation d'une loi spécifique (vote programmé cet été pour une application en septembre).

Qu'en pensent les Français ? Plutôt du bien selon les résultats de deux sondages récents mais le retour du bâton reste clairement en filigrane. Ainsi, pour le premier sondage réalisé par Harris pour Century 21, paru dans Le Figaro le 27 juin, si 74 % des personnes interrogées seraient favorables à un projet d'encadrement des loyers à la relocation, 55 % pensent que cela découragera les propriétaires de faire des travaux d'amélioration ou d'entretien dans les logements et 52 % pensent que cela détournera les particuliers de l'investissement locatif.

Même son de cloche ou presque pour le second sondage : Celui-ci, réalisé par Ipsos pour le réseau d'agences immobilières Orpi a été publié le jeudi 28 juin dans les colonnes du journal Le Parisien. Il  montre que dans les zones tendues, 72 % des Français sont plutôt favorables à un gel des loyers et 70 % se disent également favorables à un plafonnement des augmentations de loyer lors d'un changement de locataire. Mais là encore, les avis sont partagés concernant les effets négatifs que cela engendrera : 50 % des personnes interrogées pensent en effet que le plafonnement de la hausse des loyers lors d'un changement de locataire pourrait entrainer une diminution de l'offre de logements mis à la location.