Actualité - Mercredi 16 Août 2017


Crédit immobilier : des taux toujours orientés à la baisse en septembre

Les candidats à l'achat d'un bien immobilier peuvent se frotter les mains. En ce mois de septembre, les taux sont encore à la baisse, mais la sélectivité des dossiers se durcie encore selon l'avis des courtiers en ligne Meilleurtaux et Empruntis.

taux des crédits immobiliers en septembre 2012En ce début septembre, les barèmes reçus des banques par les courtiers en ligne Meilleurtaux et Empruntis sont une nouvelle fois orientés à la baisse. Chez Empruntis, l'on constate « qu'en moyenne, les taux ont lâché 0,10 point sur un mois. Pour un prêt sur 20 ans, le taux moyen est à 3,80 % et sur 15 ans à 3,45 % ». Même constat chez Meilleurtaux : le taux moyen sur 20 ans ressort encore en baisse ce mois-ci à 3,70 % contre 4,25 % en septembre 2011. « Comme attendu, le mouvement de baisse des taux se poursuit pour le mois de septembre avec de nouvelles décotes pour les meilleurs profils pouvant aller jusqu’à 0,30 point.

On peut ainsi obtenir aujourd’hui, sous certaines conditions, 2,88 % sur 15 ans ou 3,15 % sur 20 ans, soit des taux inférieurs aux plus bas historique d’octobre 2010 » explique Hervé Hatt, directeur général de meilleurtaux.com. Pour autant, si la baisse est d'actualité, les banques ne prêtent qu'avec parcimonie. « Voulant éviter les évolutions « à l’espagnole » ou « à l’américaine » et, ce faisant, protéger les emprunteurs, les banques deviennent de plus en plus prudentes sur les durées de 25 à 30 ans », ajoute Maël Bernier, directrice de la Communication et Porte-parole d’Empruntis.com. Autrement dit, pour espérer obtenir un taux intéressant, le dossier doit offrir de sérieuses garanties.

Les deux courtiers en ligne constatent aussi le retour des taux mixtes, fixes sur 7 ans puis variables pour séduire les primo-accédants. « Les crédits à taux mixtes sont très avantageux pour les jeunes qui sont souvent amenés à revendre leur bien au bout de quelques années pour s’agrandir. Ils sont en outre peu risqués car le gain lié à l’écart de taux sur les premières années du prêt est tel que, même si les taux augmentent d’un demi-point à l’issue de la période fixe, l’emprunteur est gagnant » analyse Sandrine Allonier, responsable des études économiques chez meilleurtaux.com.

Le reste de l'actualité


Livret A : le plafond à 19125 euros sera effectif au 1er octobre 2012

Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, a indiqué à RTL avoir signé ce dimanche 16 septembre le décret fixant le plafond du livret A à 19 125 euros.

Lire la suite...

Livret A : le plafond en hausse de 25 % pour l'instant

Le 22 août dernier, le gouvernement a annoncé à l'issue du Conseil des ministres de rentrée un relèvement immédiat de 25 % du plafond du Livret A. D'autres hausses « en fonction des besoins » ont été évoquées.

Lire la suite...

Crédit immobilier : plus bas record historique battu

Selon le courtier Meilleurtaux, en ce mois d'août, le plus bas record historique des taux de crédit immobilier a été atteint à Nantes, avec un taux octroyé à 3,15 % sur 20 ans.

Lire la suite...

Rentrée scolaire : les fournitures en hausse de + 2,9 %

Selon un rapport publié récemment par l'association Familles de France, le coût de la rentrée scolaire 2012/2013 est en hausse de 2,9 % pour un enfant entrant en 6ème.

Lire la suite...