prix immobiliers en ile de france et à paris en 2012Les mois se suivent et se ressemblent sur le marché de l'immobilier en Ile-de-France. En effet, si la baisse des transactions est belle et bien la tendance dominante, les prix eux ne baissent pas. Maigre consolation pour les acheteurs toutefois, le mouvement à la hausse des prix est enrayé. Ainsi, selon les indices Notaires-Insee publiés fin novembre, au troisième trimestre 2012, la stabilité est enfin de mise sur les prix en Ile-de-France.

Mais la situation est contrastée selon les départements et les types de biens. Ainsi, globalement sur l'ensemble de l'Ile-de-France, quand les prix des appartements s'affichent en légère hausse (+ 0,2 %), ceux des maisons s'orientent à l'inverse à la baisse (- 0,4 %). A Paris même, la situation est assez identique. Selon les Notaires, le marché atteint « un phénomène de plateau » plaçant la barre du m2 en moyenne à plus de 8 000 €. Ainsi, au troisième trimestre, la moyenne à Paris Intra-Muros s'établit à 8 440 € le m2. Les notaires estiment que décembre devrait connaître une légère baisse à 8 410 € en moyenne, mais le répit ne sera que de courte durée puisque les notaires anticipent une remontée à 8 470 € en moyenne dès janvier.

Cette situation est bien loin de la réalité enregistrée en province où les prix ont diminué de 0,2 % en moyenne au troisième trimestre 2012 (- 0,6 % pour les appartements et + 0,1 % pour les maisons). Cette baisse ramène sur un an à un repli de 1,5 % en moyenne (- 1,3 % pour les appartements et - 1,5 % pour les maisons).