prix des logements neufChaque mois, le site Trouver-un-logement-neuf.com publie les chiffres de son baromètre des prix de l'immobilier neuf sur 10 grandes villes françaises, basés sur la surface de référence de l'immobilier neuf, le trois pièces. Fin août, trois grands cas de figure étaient listés : d'un côté les villes où la baisse à fait place à une hausse soudaine (Paris, Toulouse et Nantes), puis les villes où la hausse est continue depuis février (Nice, Marseille et Lyon) et enfin, les villes où la baisse est continue depuis février (Strasbourg, Bordeaux et Lille).

Dans le détail, à Paris, Toulouse et Nantes, les experts de Trouver-un-logement-neuf.com constatent un net revirement de tendance. Après des baisses continues depuis février, ces trois villes renouent avec des prix à la hausse, soit respectivement + 3,22 %, à 674 000 euros pour un trois pièces fin août à Paris (après une baisse de quelque 7,92 % enregistrée sur 6 mois), + 1,42 % à 214 000 euros à Toulouse (après - 8,55 % sur six mois) et + 0,43 % à Nantes (après - 0,85 % depuis février).

Dans les grandes villes soumises à des hausses continues, l'été a été marqué par de nouvelles hausses. A Lyon notamment, le prix moyen d'un trois pièce est ainsi passé de 272 000 euros en moyenne en février, à 286 000 euros fin août (soit une hausse de 5,15 % sur six mois). A Marseille, les prix ont poursuivi sur leur lancée à + 0,86 % en août (+4 % en six mois). Un trois pièces s'y négociait en moyenne à 234 000 euros fin août. A Nice, les prix ont littéralement flambé cet été à 321 000 euros en moyenne pour un trois pièces (+ 3,22 % en un mois, + 3,55 % en six mois).

Enfin, dans les grandes villes soumises à la baisse continue, les prix ont continué de baisser comme notamment à Strasbourg (- 1,42 % en six mois), à Lille (- 2,73 % sur six mois) ou encore à Bordeaux (- 0,81 % sur six mois).