Taux de crédit immobilier : 75 % des banques en-dessous des 4 % sur 20 ans

Selon la dernière note d’analyse publiée par le courtier en ligne Meilleurtaux.com, les taux de crédit immobilier s’orientent encore à la baisse en mai, se rapprochant ainsi de leur plus bas niveau historique de fin 2010.

Le 1er juin dernier, le taux des emprunts d’Etat à 10 ans (OAT 10 ans) est tombé à son plus bas niveau à 2,32 %. Cette baisse a été répercutée par de nombreuses banques, mais de façon ciblée. Ainsi, comme le note Meilleurtaux, le mouvement de baisse touche essentiellement « les durées de 20 ans et moins. A 3,95 % en moyenne sur 20 ans (contre 4,31 % en janvier), les taux se rapprochent ainsi de leur plus bas niveau historique atteint fin 2010. » Dans le détail, quand 27 % des banques optent pour la stabilité de leurs taux, « un tiers a baissé ses taux (de 0,10 point en moyenne) et un tiers environ a choisi de les diminuer uniquement sur les durées inférieures à 20 ans, les maintenant au même niveau au-delà ».

Au final, « 75 % des banques proposent désormais des taux inférieurs à 4 % sur 20 ans alors qu’elles n’étaient que 5 % à le faire en janvier 2012 ». Sachant que les taux sont très bas, les acheteurs de biens immobiliers sont clairement en position confortable, mais l’incertitude face aux difficultés économiques actuelles poussent à l’attentisme et à la prudence. « La demande revient progressivement, l’offre est là, mais le marché reste hésitant. Les banques comme les emprunteurs restent prudents tant et si bien que certains s’auto-excluent du marché, préférant différer leurs achats pour le moment, alors même que les taux sont bas. »

Cet attentisme est d’autant plus réel que le nouveau gouvernement n’a pas encore déployé ses nouvelles mesures concernant l’immobilier… Parallèlement, Meilleurtaux note une hausse significative des demandes de re-négociation de prêts « avec deux fois plus de dossiers déposés qu’il y a un an, mais à un rythme deux fois moindre qu’en mai 2010. »