taux des crédits immobiliersAprès 19 mois consécutifs de baisse et de plus bas historiques, les taux des crédits immobiliers amorcent cet été une légère remontée. Dans le détail, les baromètres régionaux d'Empruntis notent une hausse générale « mais assez limitée et elle se répercute maintenant sur les moyennes, nous sommes donc aujourd’hui à des niveaux de taux comparables à ceux d’avril 2013 » précise Maël Bernier, directrice de la communication d’Empruntis.com.

Cette hausse sur les moyennes s'établit à 0,05 % en juillet (3,05 % sur 15 ans, 3,40 % sur 20 ans). « Les taux restent donc toujours très bas et nous pensons à la lecture du niveau des OAT qui semblent se stabiliser à des niveaux plus bas qu’il y a 15 jours (2,25/2,45) que les barèmes bancaires vont rester stables dans le courant de l’Eté ». Chez Meilleurtaux, les mêmes constatations sont faites : « En juillet, suite à la remontée du taux d’emprunt d’Etat, de nombreuses banques ont augmenté leurs taux fixes de crédit de 0,15 point en moyenne. » La tendance est donc avérée et selon toutes vraisemblances, le point bas des taux pourrait donc avoir été atteint.

Ceci étant dit, Sandrine Allonier, responsable des études économiques de Meilleurtaux.com se veut rassurante : « contrairement à la période de remontée des taux observée en 2011 à un moment où le marché immobilier était florissant, la demande limitée devrait conduire les banques à ne remonter leurs taux que très progressivement et continuer à accorder des décotes importantes pour les bons profils ». Les hausses de juillet restant « pour l’instant sans effet sur les taux moyens qui restent à un plancher historique », Meilleurtaux note des moyennes toujours très intéressantes pour les acquéreurs à 2,91 % sur 15 ans, 3,21 % sur 20 ans, 3,57 % sur 25 ans et 4,21 % sur 30 ans.