3 raisons de souscrire un PEL en janvier 2023

Au 31 décembre 2021, les Français avaient épargné 291 milliards sur leur PEL (Plan épargne logement). A l’heure où les taux d’intérêt immobiliers remontent, il est plus que jamais opportun de s’y intéresser : il ouvre des droits à prêt à hauteur de 2,2 % sur 15 ans.

1) Un taux d’emprunt attractif

Les taux d’intérêt ont désormais dépassé la barre des 2 % cet automne, les spécialistes prévoient même qu’ils atteindront les 3 % en 2023. Dans ce contexte, le PEL redevient un produit intéressant pour compléter le financement de son bien immobilier ou effectuer des travaux de rénovation. En effet, les détenteurs d’un PEL depuis août 2016 peuvent prétendre à un crédit à taux préférentiel, 2,20 % sur 15 ans, alors que la plupart des banques proposent actuellement des taux entre 2.30 % et 2.90 % sur 20 ans selon le courtier Meilleurtaux. Le montant du crédit peut atteindre 92 000€ pour un plafond d’épargne de 61 200€. Plus la phase d’épargne est longue et plus elle génère du capital empruntable.

Sur 365euros :  PSA banque : une banque seulement pour épargner

Bon à savoir : Les PEL ouvert depuis 2018 n’ouvrent plus droit à la prime de l’état. Pour rappel, elle correspond à 100 % des intérêts acquis plafonnée à 1.525€. Elle est versée pour les PEL ouverts entre août 2016 et fin 2017.

2) Un taux de rémunération relevé en janvier 2023

Le taux de rémunération du PEL va être revu à la hausse dès le 1er janvier prochain. Il est question de le revaloriser à 2 % voire 2,25 % brut, soit un rendement net de 1,40 % ou 1.575 %. Si les épargnants n’ont pas l’intention d’investir dans la pierre et selon la date de souscription de leur PEL, il peut être opportun de le clôturer pour en ouvrir un nouveau, mieux rémunéré. Rappelons en effet que le taux de rémunération du PEL n’évolue jamais , il reste identique à vie. Or les PEL ouverts depuis le 1er août 2016 plafonnent à 1 % seulement. La banque de France annoncera le nouveau taux de rémunération début décembre.

Sur 365euros :  Assurance-vie : dans quel fonds en euros investir en 2022 ?

Attention : les PEL ouverts entre 2003 et 2015 bénéficient d’un taux à 2,50 %, bien meilleur que celui du livret A. Ils faut les conserver.

3) Les droits sont cessibles à un membre de sa famille

Le titulaire d’un PEL peut céder ses droits à prêt à un membre de sa famille et réciproquement à condition que celui-ci soit également titulaire d’un PEL et qu’il soit ouvert depuis 3 ans. Les droits sont cumulables dans la limite de 92 000€. Le bénéficiaire peut être un enfant, un petit-enfant, un parent ou grand-parent, un frère ou une sœur… Il peut même cumuler les droits à prêts de plusieurs PEL. La démarche est très simple : il suffit de demander à la banque où est détenu le PEL une attestation sur les droits existants.

Publié le 10 décembre 2022 par Benoit Bernanque – Dernière modification le 10 décembre 2022