Crash du Bitcoin : les origines de la cryptomonnaie star

Monnaies virtuelles utilisables sur le réseau informatique, les cryptomonnaies se sont développées et offrent désormais des opportunités et une méthode de diversification de son épargne. Mais attention, chaque investissement comporte des risques qu’il est nécessaire d’apprécier avant de se lancer. 

  • Le développement du recours aux cryptomonnaies dans le monde

Après le Salvador en septembre 2021, c’est aujourd’hui sur le territoire africain que l’utilisation du Bitcoin est adoptée. En effet, en avril 2022, la république centrafricaine a opté pour cette monnaie comme moyen de paiement légal. S’inscrivant dans le plan de redressement économique du pays, ce pays fait de cette cryptomonnaie une monnaie officielle Il s’agit ainsi d’un nouveau mode de paiement légal, reconnu dans toute la nation. 

Cuba a également annoncé l’attribution de licence pour l’utilisation de cryptomonnaies à partir de mi-mai 2022. La nouvelle réglementation, parue au Journal officiel, prévoit que ces licences soient attribuées par la BCC à des personnes physiques ou juridiques intervenant sur l’île ou à l’extérieur, pour une année, renouvelable une fois. Selon quelques chiffres non officiels, environ 10.000 Cubains utiliseraient des bitcoins.

Selon le FMI, le recours a cette option reste dangereuse pour la stabilité financière des états. Le Bitcoin reste encore aujourd’hui très volatile, aux fortes variations. Cette loi prévoit que les échanges en cryptomonnaie ne soient pas soumis à l’impôt. 

  • Analyse des cours du Bitcoin

Depuis quelques jours, suite à la crise en Ukraine, mais également l’inflation et la hausse des taux d’intérêt, le cours du Bitcoin a lourdement chuté. Mais cette diminution ne remet pas en cause le destin de la cryptomonnaie, qui selon les experts du secteur devrait continuer à croître dans les années à venir.

L’adoption et l’utilisation de ces monnaies digitalisées ne sont pas déliées de la situation ukrainienne. En effet, la Russie qui est sous le coup des sanctions internationales, du fait de son invasion de l’Ukraine, recherche toutes les possibilités de contourner le dollar. 

  • Se prémunir contre les arnaques

En matière de cryptomonnaie, la France alerte sur les risques. Il convient également de rester vigilants aux arnaques, notamment en se renseignant sur son interlocuteur. L’Autorité des Marchés Financiers a d’ailleurs publié une liste noire des sites proposant des produits dérivés sur crypto-actifs, et mise à jour par le Régulateur. 

Les « arnaqueurs » ont souvent recourt à certaines pratiques comme par exemple, les fausses publicités, le phishing et autres liens frauduleux d’accès aux compte bancaires, les piratages de comptes, les promesses de faux cadeaux et réductions, et même les fausses plateformes de cryptomonnaies. A noter également, que lorsque vous êtes victimes d’une escroquerie, vos coordonnées risquent d’être renseignées et des escroqueries peuvent alors être réitérées.