Prime inflation 2022 : quand et pour qui sera-t-elle versée ?

Présentée le 7 juillet en Conseil des ministres, le projet de loi sur le pouvoir d’achat devrait être voté par le Parlement courant juillet. Elle contient en particulier la fameuse prime inflation en direction des ménages les plus modestes mais pas seulement.

Prime inflation : versement à la rentrée prochaine

La prime inflation ou chèque alimentaire, si elle est votée en juillet, est une aide ponctuelle d’un montant de 100 euros auxquels s’ajoutent 50€ par enfant à charge. Un couple avec deux enfants pourraient toucher ainsi 200€. Elle serait versée en septembre par la CAF ou par le CROUS aux allocataires des minima sociaux (RSA, RSO, ASS, AER, ASPA et AAH) ainsi qu’aux étudiants. 14 millions de personnes en tout y sont éligibles pour un coût estimé à 1 milliard d’euros. Elle reste toutefois conditionnée au vote du budget rectificatif par l’Assemblée nationale. 

Prime inflation pour les autoentrepreneurs : versement aux retardataires

La prime inflation d’un montant de 100€ elle aussi avait été mise en place par le gouvernement pour soutenir le pouvoir d’achat des personnes percevant moins de 2.000€ par mois. Les autoentrepreneurs y était éligibles à la double condition de respecter ce plafond de revenus et d’avoir déclaré moins de 900€ nets de chiffre d’affaires entre le 1er janvier et le 1er septembre 2021. La plupart d’entre eux l’ont perçue dès la fin de l’année 2021. Cependant, les autoentrepreneurs au RSA ou inscrits à Pôle Emploi, n’en ont toujours pas bénéficié, l’état n’ayant pas su résoudre le moyen technique de la leur verser jusqu’ici. Finalement, la CAF et Pôle emploi s’en chargeront d’ici les prochains jours.

Sur 365euros :  Garde d'enfants : un nouveau crédit d'impôt instantané

 Autre mesure en faveur des indépendants décidée par le projet de loi Pouvoir d’achat : la baisse des cotisations sociales. Une économie substantielle qui représente 550€ pour des revenus inférieurs au SMIC.

Bourse étudiante : une augmentation de 4%

En plus de la prime inflation de 100€ qui leur est accordée, les étudiants vont bénéficier d’un soutien financier dès la rentrée prochaine. La bourse accordée sur critères sociaux sera en effet revalorisée de 4%. Les 8 échelons sont concernés de manière automatique, aucune démarche n’est nécessaire. Les étudiants pourront en outre continuer à payer moins cher leurs repas dans les restaurants universitaires puisque le dispositif Repas à 1 euros est reconduit. Cette mesure entrera en vigueur dès la fin du mois d’août, n’étant soumise à aucun vote du Parlement. 

Sur 365euros :  Infolignes.com : le trafic des RER et TGV en direct

Pour mémoire, le montant de la bourse s’échelonne de 1.042 à 5.736€ par an. Les revenus fiscaux pris en compte sont ceux de l’année n-2. Il faut être âgé de moins 28 ans, sauf cas particuliers : ne pas interrompre ses études après 28 ans, accomplir son service civique ou s’engager à du volontariat dans les armées, élever un enfant. 

Publié le 8 juillet 2022 par Benoit Bernanque – Dernière modification le 8 juillet 2022