Mentions légales

Consultez nos
mentions légales


Le Livret B et les comptes sur livret non réglementés


Résumé
Taux : variable
Plafond : aucun
Imposition : prélèvement libératoire ou impôt sur le revenu

Présentation

Le livret B et les Comptes sur Livret Bancaire sont des produits d'épargne dont le taux n'est pas réglementé par l'Etat mais librement défini par l'établissement qui le propose. On retrouve dans cette catégorie l'ensemble des offres de "super-livrets" : Livret Orange d'ING, Livret Boursorama, etc.
Le Livret B est proposé par la Caisse d'Épargne et la Banque Postale, les autres livrets par l'ensemble des établissements bancaires.

Les modalités de fonctionnement

Le dépôt initial est de 15 euros minimum et il n'y a pas de plafond réglementaire, chaque établissement pouvant librement fixer ses conditions.
Le nombre de livrets pouvant être ouverts par personne n'est pas limité

Les versements et les retraits sont libres, à condition de maintenir le compte créditeur de 15 euros minimum.

Le taux d'intérêt de ces livrets n'est pas réglementé : c'est l'établissement qui décide du taux et de son évolution qui ne suit pas obligatoirement celle de l'épargne réglementée et notamment du Livret A. Cependant pour des raisons évidentes de marketing, les établissements suivent plus ou moins les évolutions du Livret A et affichent souvent des taux très légèrement supérieurs. Notons dès maintenant que le caractère fiscalisé des ces livrets rend leur taux brut souvent moins intéressant qu'un simple Livret A

Les intérêts sont calculés par quinzaine et portent eux-mêmes des intérêts.

Fiscalité

Les intérêts des livrets bancaires sont fiscalisés et soumis aux prélèvements sociaux. Vous avez alors le choix entre les deux options suivantes :

- Le prélèvement libératoire équivalent à 29 % (voir notre brève de janvier 2008), prélèvements sociaux compris
- La déclaration du montant de vos intérêts à l'impôt sur le revenu, plus ou moins intéressante selon votre tranche d'impôsition.

Liens sponsorisés