Pourquoi passer par un courtier en assurance?

Le courtier en assurance est un acteur du marché de l’assurance. Sa mission première est de rechercher pour le compte de ses clients les meilleures garanties au prix le plus compétitif. Il ne faut pas le confondre avec l’agent d’assurance. 

Un professionnel indépendant

Le courtier en assurance est un professionnel spécialisé avant tout dans le conseil. Il est chargé de proposer des garanties les plus adaptées aux besoins de ses clients au meilleur prix du marché. Pour se faire, il travaille en collaboration avec plusieurs compagnies d’assurance en totale indépendance. S’il est en général rémunéré par les assureurs eux-mêmes, il arrive parfois qu’il facture des honoraires ou des frais annexes à leurs clients. 

Une relation très avantageuse

Traiter avec un courtier d’assurance est avantageux sur de nombreux plans. Ce professionnel cherche avant tout à servir les intérêts de son client en termes de protection et d’indemnisation en cas de sinistre ou d’accident. Et comme il travaille avec plusieurs assureurs, il bénéficie d’une connaissance approfondie du secteur. Il assure en plus une veille régulière du marché pour mieux connaître toutes ses évolutions y compris tant au niveau protection et tarification que législation. Il est donc le plus compétent pour conseiller son client en fonction de son profil.

L’autre avantage est que le client n’a qu’un seul interlocuteur. C’est un atout pour le suivi de ses contrats d’assurance comme pour le respect de ses clauses. Cela lui évite aussi du même coup d’éventuelles souscriptions en doublon. 

En cas de sinistre, c’est encore lui qui interviendra auprès de l’assureur pour obtenir la meilleure indemnisation. Souscrire ses contrats d’assurance auprès d’un courtier est donc gain de temps et d’argent. 

5 critères à retenir pour bien choisir son courtier

Le nombre d’acteurs dans le secteur des assurances est important, il faut donc bien choisir le sien. Voici donc quelques conseils pour vous y aider :

  1. Le courtier doit obligatoirement être immatriculé auprès de l’ORIAS (registre unique des intermédiaires en assurances). 
  2. Il doit également être titulaire d’une assurance de responsabilité civile professionnelle et d’une garantie financière. 
  3. Il est important de vérifier sa capacité d’écoute, sa disponibilité et sa joignabilité. C’est d’autant plus nécessaire que le courtier est votre interlocuteur unique en cas de sinistre, il faut donc pouvoir le joindre en urgence. 
  4. Il est important de prendre le temps de comparer plusieurs professionnels en prenant rendez-vous pour connaître les garanties et les ervices que chacun propose. 
  5. Aucune rémunération ne peut être facturée sans qu’un contrat soit d’abord signé (article L321-2 du code de la consommation. 

Bon à savoir : il faut bien distinguer le métier de courtier du métier d’agent d’assurance. Le courtier agit en indépendant (il est mandaté par un client) tandis que l’agent général est mandaté par un ou plusieurs assureurs. Ce dernier ne proposera donc que les produits d’assurance commercialisés par les assureurs qui l’emploient.