Une hausse modérée des loyers de 0,3 % enregistrée entre janvier et avril 2023

D’après l’Institut National de la statistique et des études économiques l’Insee, une hausse modérée des loyers de 0,3 % a été enregistrée entre janvier et avril 2023. En se basant sur l’Indice des loyers d’habitation, l’Insee présente la variation des loyers entre plusieurs régions françaises. Une hausse de 2,2 % a été constatée sur une année.

Une augmentation de 0,3 % sur trois mois pour l’indice des loyers d’habitation (ILH)

Selon un communiqué publié par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), au 1ᵉʳ trimestre 2023, l’indice des loyers d’habitation (ILH) en France métropolitaine enregistre une hausse de 0,3 % sur une période de trois mois, atteignant ainsi 104,2 points.

Sur 365euros :  Moins de 2 000 € le m², c'est une belle opportunité à Angoulême, à 2 h de Paris !

Au trimestre précédent, les loyers des résidences principales avaient connu une augmentation de 1,4 %. Sur une base annuelle, les loyers des logements privés augmentent de 2,2 %, par rapport à une hausse de 2,1 % lors du trimestre précédent.

Légère accélération en région parisienne

Les loyers continuent de croître, avec une légère accélération observée dans l’agglomération parisienne. Une augmentation de 0,4 % est enregistrée par rapport au trimestre précédent, et une hausse de 2,4 % sur une base annuelle. Dans les régions, les loyers des résidences principales, hors charges, augmentent de 0,3 % sur une période de trois mois et de 2,1 % sur une base annuelle.

La hausse de l’indice de référence des loyers ne peut excéder 3,5 % en métropole

Selon les dispositions de la loi n° 2022-1158 du 16 août 2022, qui vise à mettre en place des mesures d’urgence pour protéger le pouvoir d’achat, l’article 12 stipule que les indices de référence des loyers ne peuvent augmenter au-delà des pourcentages suivants pendant la période allant du 3ᵉ trimestre de l’année 2022 au 2ᵉ trimestre de l’année 2023 :

  • une hausse maximale de 3,5 % en métropole.
  • une hausse maximale de 2 % en Corse.
  • une hausse maximale de 2,5 % dans les régions d’Outre-mer.
Sur 365euros :  Bilan immobilier 2023 : Les grandes tendances et leurs impacts

Il est donc établi que les loyers ne peuvent pas dépasser ces pourcentages durant l’application du dispositif du « bouclier loyer », qui est en vigueur jusqu’au 30 juin 2023. Il faut dire que cette hausse des loyers s’explique entre autres par les répercussions de l’inflation qui s’est établie à 5,6 % en 2023.

Publié le 27 juin 2023 par Catherine Lagarde – Dernière modification le 4 juillet 2023