Assurance emprunteur : nos conseils pour faire le bon choix

Si vous souhaitez construire un projet professionnel ou acheter un logement, vous vous êtes probablement posé la question du financement grâce à un crédit bancaire, toutefois, vous devez savoir que les banques exigent systématiquement la souscription à une assurance emprunteur qui devra rembourser votre emprunt en cas de défaillance, nombreuses sont les sociétés qui proposent ce service, mais dans cet article, nous allons vous expliquer l’intérêt de ce genre d’assurance, comment la choisir et les étapes pour y souscrire.

Quelle assurance emprunteur choisir ?

L’assurance emprunteur sert de garantie à votre établissement de crédit que votre emprunt sera forcément remboursé, même en cas de gros soucis ; maladie, handicape, perte d’emploi, et même suite au décès du client, elle sert de sécurité pour vos proches et s’assurera de couvrir vos éventuelles dettes si vous êtes dans l’incapacité de le faire.

Dans la majorité des cas, la banque vous proposera une assurance qui lui est propre, mais vous avez également la possibilité de choisir vous-même un organisme externe et indépendant selon vos propres besoins et les garanties dont vous voulez bénéficier, il y a notamment :

  • La garantie en cas de décès ;
  • La perte totale et irréversible de l’autonomie ;
  • L’invalidité permanente totale ;
  • L’invalidité permanente partielle ;
  • L’interruption temporaire de travail.
Sur 365euros :  Taux : il est plus facile d’emprunter depuis le 1er juillet 2022

En plus de ces critères, il est important de prendre en considération les conditions de non-application de votre assurance comme dans les cas d’émeutes, de guerres, de catastrophes naturelles …etc. Chaque organisme propose différents coûts et délais de franchise, à vous donc de choisir l’assurance qui rentre dans votre budget quand elle est cumulée à votre prêt.

Pour information, si vous avez plus de 70 ans ou si vous souffrez d’une maladie handicapante, la majorité des assurances refuseront probablement de vous couvrir, il y a cependant d’autres alternatives comme les cautions, les garants ou les hypothèques.

Comment souscrire à une assurance emprunteur ?

Après avoir demandé un crédit à votre banque, cette dernière se chargera de vous donner une fiche informative (ou FSI) concernant tous les détails de votre emprunt ainsi qu’une simulation de vos mensualités, puis votre banquier vous proposera différentes assurances emprunteur et il vous en faudra obligatoirement une pour valider votre crédit, cependant, si après réflexion vous préférez faire appel à un organisme extérieur, vous devrez attendre l’accord de la banque qui vous octroie le crédit. Une fois ceci fait, votre assureur vous demandera de remplir un certain nombre de documents, dont un questionnaire de santé très détaillé signé et cacheté par votre médecin traitant et une déclaration sur l’honneur concernant l’exactitude des informations fournies.

Sur 365euros :  Crédit à la consommation : les taux augmentent aussi

L’utilité d’une assurance emprunteur

Vous l’aurez compris, avoir une assurance emprunteur est une condition sinequanon pour toute demande de crédit, elle est non seulement dans l’intérêt de la banque puisqu’elle représente une garantie de paiement de la dette mais également dans l’intérêt de l’emprunteur puisque ça lui permet d’obtenir un crédit sans avoir à hypothéquer un bien et risquer une saisie.

La garantie décès par exemple délie les proches de l’emprunteur de toute responsabilité s’il vient à décéder avant d’avoir fini le remboursement de son crédit puisque c’est l’organisme d’assurance lui-même qui se chargera de ce remboursement en totalité. Enfin, l’un des plus gros avantages d’une assurance emprunteur est que la perte de votre emploi ou la survenu d’un malheureux accident ne sera plus une source d’angoisse supplémentaire quand vous avez un crédit, en effet, en cas de baisse soudaine de vos revenus et si vous êtes dans l’incapacité d’honorer votre contrat avec la banque, c’est l’assurance qui devra vous aider à compléter partiellement ou totalement le montant de vos mensualités.

Publié le 10 décembre 2021 par Benoit Bernanque – Dernière modification le 22 avril 2022